Si vous êtes en état de détresse, veuillez appeler ou texter le 988 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Étude de cas: L’esprit au travail et le réseau de santé de Scarborough

SHN Logo

Au sein de ses trois hôpitaux et de ses nombreux sites satellites communautaires, le réseau de santé de Scarborough (SHN) trace l’avenir des soins. Nos programmes et services novateurs sont conçus pour répondre aux besoins propres à la communauté de Scarborough, et notre expertise médicale ainsi que nos soins prodigués avec compassion sont accessibles bien au-delà de nos frontières.

Points saillants de l’étude de cas :

Début de la formation en EAT : Mai 2023
Membres du personnel formés jusqu’à présent : 471
Employé·e·s formé·e·s : 350
Gestionnaires formés : 118
Médecins actif·ve·s/associé·e·s : 3

Nous gérons l’un des plus importants programmes régionaux de néphrologie en Amérique du Nord, le service régional de réadaptation cardiovasculaire de proximité, le centre de soins cardiaques désigné pour la région du Centre-Est de l’Ontario et une clinique de cardio-oncologie reconnue à l’échelle internationale comme un centre d’excellence.

En tant que site d’enseignement affilié à la communauté pour l’Université de Toronto, de membre du Toronto Academic Science and Health Network et de partenaire d’autres universités et collèges, nous nous engageons à contribuer à la formation de la prochaine génération de professionnel·le·s de la santé. Pour en savoir davantage, rendez-vous sur le site shn.ca.

La santé mentale au travail

Philippa Dawood, spécialiste en mieux-être, et Ann Sideris, directrice de la santé et de la sécurité au travail chez SHN, ont dû prendre une décision cruciale après avoir reçu un don considérable de la Fondation du SHN et de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada : elles devaient déterminer l’affectation la plus efficiente de ces fonds.

Généralement, les discussions sur le mieux-être au travail se concentrent souvent sur des solutions superficielles comme la distribution de rafraîchissements. Lorsque la pandémie de COVID-19 s’est déclarée, des problèmes de santé physique et mentale plus intenses sont apparus. L’épuisement professionnel était omniprésent et la question du mieux-être au sein du SHN devait être réévaluée. C’est à ce moment-là que le SHN a demandé à l’équipe responsable de la santé et de la sécurité au travail de se concentrer davantage sur les besoins immédiats en santé mentale.

« Nous menions des initiatives en santé physique et psychologique, telles que la campagne Take Care, afin de diffuser des messages de soutien et d’encouragement », relate Philippa. « Nous travaillions d’arrache-pied pour mettre en place des mesures de soutien, ce qui nous a amenés à réaliser qu’il fallait un changement de culture dans la manière dont les gens parlent de leur santé mentale. » L’équipe du Service de santé et de sécurité au travail a donc cherché des solutions pour amorcer un tel changement de culture et s’est tournée vers le programme L’esprit au travail (EAT) de la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), un programme visant à promouvoir la santé mentale et à éliminer la stigmatisation qui entoure les troubles de santé mentale en milieu de travail.

Pourquoi nous offrons la formation de l’EAT à notre personnel

En collaborant avec la CSMC pour élaborer une présentation PowerPoint convaincante, l’équipe responsable du Mieux-être au sein du SHN a fait preuve d’une préparation méticuleuse lors de la conception et de la présentation de sa stratégie, de ses politiques et de son programme en matière de santé mentale à la haute direction – avec des données à l’appui.

En 2023, Philippa avait suivi la première série de cours de l’EAT. C’est au terme de cette formation qu’elle a réalisé l’importance de son contenu et qu’une idée génératrice de changement a commencé à germer.

Plutôt que de répondre à des préoccupations immédiates, le cours permettait de modifier la culture de l’organisation en matière de santé mentale afin de favoriser le bien-être mental. Philippa raconte : « Je savais qu’il était important de faire profiter notre personnel de cet apprentissage pour soutenir la santé et la sécurité psychologiques de l’ensemble du groupe. »

Le SHN a officiellement lancé l’EAT le 19 mai 2023. Au cours des trois premières séances, le message à propos des sujets abordés s’est rapidement répandu et Philippa a été inondée de demandes pour en savoir plus sur le cours.

« Cette formation crée un environnement dans lequel il est possible de continuer à parler et de poursuivre la conversation sur le bien-être mental », explique Philippa. « Nous avons depuis terminé notre deuxième série de séances et nous avons une liste d’attente courante. »

« L’esprit au travail nous aide à formuler notre stratégie organisationnelle non seulement pour la santé mentale, mais aussi pour le bien-être organisationnel », ajoute-t-elle. « La sensibilisation à la santé mentale est nécessaire pour chacun des facteurs de risque : la gestion de la charge de travail, l’engagement, la culture organisationnelle, etc. C’est la beauté de cette formation; elle ouvre ces conversations ».

Les efforts du SHN pour favoriser le mieux-être mental au travail ont fait l’objet d’un reportage sur la santé mentale aux actualités de Global News. L’équipe responsable du Mieux-être au sein du SNH a également mis au point un programme complet de gestion du stress. Ce programme favorise la sensibilisation à l’ensemble des mesures de soutien en matière de santé mentale sur le lieu de travail.

« Avant, le personnel ne parlait presque jamais des questions de santé mentale en milieu de travail. Depuis qu’on donne cette formation, les gens sont plus disposés à en parler, nous dit Ann. D’habitude, les gens appelaient pour dire qu’ils ne se sentaient pas bien, mais nous constatons maintenant qu’ils sont plus ouverts à parler de leurs problèmes de santé mentale ».

Les résultats

En 2023, 7,5 % de la main-d’œuvre du SHN avait suivi la formation de l’EAT, ce qui témoigne de la portée croissante du programme. L’équipe du SHN a constaté un regain d’intérêt pour ces cours, dont la liste d’attente s’est allongée au fur et à mesure que les employé·e·s et les médecins ont encouragé leurs pairs à suivre la formation.

« Les gens se sentent de plus en plus à l’aise lorsqu’il s’agit d’être proactifs quant à leur santé mentale. Ils veulent aussi en apprendre davantage pour savoir comment prendre soin d’eux-mêmes et de leurs collègues, explique Philippa. La formation permet de se sentir à l’aise, et nous avons vu des gestionnaires s’ouvrir à l’idée de parler de leur santé mentale à leur personnel. »

Philippa a partagé les points de vue de quelques employé·e·s ayant suivi une formation de l’EAT :

  • « L’EAT m’a aidé à accomplir mon travail. »
  • « C’est la meilleure formation que cette organisation nous ait donnée en 30 ans. »
  • « Nous devons trouver le moyen que ça se poursuive. »
  • « Les sujets et les conversations que les outils et les ressources nous ont permis d’aborder ont été formidables. »
  • « Les vidéos sont remarquablement puissantes et pertinentes. »

« Les gestionnaires sont très proches de leur personnel et mieux préparés à leur parler de santé mentale. Le résultat aurait pu être différent s’ils n’avaient pas suivi L’esprit au travail, nous dit Ann. Le programme a eu un pouvoir transformateur sur la dynamique de gestion. »

Ce que réserve l’avenir

En se tournant vers l’avenir, le SHN a été reconnu comme possédant l’une des cultures d’entreprise les plus admirées au Canada et renforce activement son engagement à l’égard de la norme nationale. Cet engagement envers la Norme nationale du Canada pour la santé et la sécurité en milieu de travail est un cadre qui guide les organisations dans leurs efforts pour favoriser le bien-être mental.

« J’aimerais que tous les gens de cette organisation reçoivent une formation en santé mentale, et je suis sûre que nous y parviendrons. Cette formation en santé mentale aide les patients, les collègues et chaque personne envers l’autre », explique Ann. « Si nous ne pouvons pas aider et soutenir notre équipe, on ne se rend pas service. Tout le monde devrait suivre une formation en santé mentale. »

Aujourd’hui, l’équipe responsable du Mieux-être envisage un avenir meilleur grâce à l’apport du Plan stratégique du SHN 2024-2029. Ce plan prévoit de réactualiser le Cadre de travail des gens (People Framework) afin d’élaborer une Stratégie globale pour les gens (People Strategy). L’objectif de ce projet transformateur est de réimaginer la manière dont le SHN attire, développe, soutient et retient son précieux personnel à tous les niveaux de l’organisation, en se préparant à l’évolution du contexte futur du monde du travail. À l’instar de la communauté dynamique de Scarborough, le personnel du SHN représente diverses cultures, ethnies, sexes, confessions, expériences de vie et identités du monde entier, ce qui fait du SHN un endroit vraiment spécial, un endroit où il fait bon aller travailler.

Phillipa a souligné la contribution de l’EAT dans le cadre des efforts plus larges du Plan stratégique : « L’EAT a déclenché un grand nombre de mesures préventives positives pour notre personnel », a-t-elle déclaré. « Ce soutien global aura une incidence considérable sur notre principal atout : notre personnel. »

Partager cette page

La confiance de ces organisations de premier plan

« La crédibilité que la Commission de la santé mentale apporte au programme Changer les mentalités a joué un rôle déterminant dans notre décision de mettre en œuvre le programme
CGI dispose de son propre centre d’expertise (CE) en matière de santé et de bien-être, appelé Oxygène, qui célèbre cette année son 20e anniversaire. Ce centre d’expertise est soutenu par

En Saskatchewan, l’éducation de la maternelle à la douzième année est une responsabilité partagée entre le ministère de l’Éducation, sous l’autorité du ministre de l’Éducation,…

Toronto Education Workers (TEW) Section locale 4400 est composé d’environ 17 000 travailleurs de l’éducation travaillant principalement au conseil scolaire du district de Toronto (Toronto District School Board, TDSB).

Toronto Education Workers (TEW) Section locale 4400 est composé d’environ 17 000 travailleurs de l’éducation travaillant principalement au conseil scolaire du district de Toronto (Toronto District School…

Fondé en 1983 au Canada, le nabs (le bec, au Québec) est une œuvre de charité particulière conçue pour soutenir la santé et le bien-être…

Interested in training for yourself? Need training for your Organization?